Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

diumenge, 17 de juny de 2007

Les pròximes vacances a... l'Iraq!

Two Iraqis enjoy the rollercoaster at the Pank holiday resort. Photograph: Jamal PenjwenyL'Iraq està tan i tan i tan malament que fins i tot hi ha empresaris disposats a invertir en la indústria... turística! S'han begut l'enteniment o és que la situació a l'Iraq no és exactament la que ens ensenyen per la tele? Ho explica avui Le Figaro:
L’ancien exilé kurde Hazem Kurda, revenu au pays après la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, s’est lancé dans un projet fou : développer une industrie du tourisme dans le Kurdistan irakien. Dans un pays où les attentats-suicides ensanglantent chaque jour les rues des villes, le projet fait figure de véritable curiosité.

«Certains pensent que je suis fou mais je suis convaincu que le développement du tourisme au Kurdistan peut profiter à l’ensemble de l’Irak», explique-t-il dans
The Guardian. Le site baptisé Pank a été implanté près de la ville de Rowanduz à 1000 mètres d’altitude avec canyons et falaises à pic en guise de décor. Après avoir retiré les mines anti personnelles posées par l’armée de Saddam, Hazem Kurda a fait de Pank un véritable lieu de villégiature.

Le projet de Kurda n’en est qu’à ses balbutiements. Le complexe Pank n’est qu’une partie d’un vaste plan de développement qui devrait accoucher dans les prochaines années d’un «village vacance» autour de la source de Bekhal. Les premières pierres de
ce projet très ambitieux ont été posées en 2002. 240 chalets, 6 hôtels de luxe, un camping et un parc d’attraction devraient sortir de terre.