Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

diumenge, 31 de gener de 2010

Bin Laden també comparteix la ideologia de l'escalfament global

L'escalfament global no és una teoria científica sinó una ideologia anticapitalista i antioccidental. Per això, és el cavall de batalla de l'esquerra papanates euro-americana i un element més del fantàstic memorial de greuges del radicalisme tercermundista, tant en la seva versió laico-chavista com de la islamico-medieval. La prova més evident és que l'escalfament global ha passat a formar part també de la prèdica periòdica del sonat del Bin Laden i la seva patauleia:

"Toutes les nations industrialisées, particulièrement les grandes nations, sont rsponsables du réchauffement climatique",a dit Oussama ben Laden dans ce nouveau message audio, le second en cinq jours, selon la télévision satellitaire du Qatar.

« Ce message est destiné à tout le monde au sujet de ceux qui sont responsables du changement climatique, qu’ils l’aient fait d’une manière délibérée ou non, et de la façon dont nous devons procéder pour y faire face », dit Oussama ben Laden, dont la trace s’était perdue depuis les attaques du 11 septembre 2001.

« Discuter du changement climatique n’est pas un sujet intellectuel », a dit le chef d’Al-Qaïda, qui évoque rarement dans ses messages les questions environnementales. Il a dénoncé dans ce contexte l’ancienne administration américaine du président George W. Bush pour n’avoir pas signé le protocole de Kyoto sur le changement climatique. Le Protocole, signé en 1997, reste en effet le seul traité international contraignant contre le réchauffement.

« Bush junior et le congrès américain avant lui avaient rejeté ce protocole, afin de satisfaire (les intérêts) des grandes compagnies ».