Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

dilluns, 12 de novembre de 2012

Petraeus

Guy Sorman
La chute de David Petraeus, l' auteur de la nouvelle stratégie militaire américaine, le "vainqueur" de l' Irak et de l' Afghanistan (" je suis celui qui n'a pas perdu la guerre" , disait-il), contraint de démissionner moins pour avoir trompé sa femme que pour avoir adressé des milliers de mails à sa maîtresse sur un systéme en principe crypté. Amoureux sans doute , au point de perdre tout sens commun, le Général avait oublié que si naguére, on pouvait brûler une correspondance douteuse, aujourd'hui internet n'offre aucune protection et ne disparait jamais. Oserai-je écrire que je ne suis pas étonné? Je connais bien Petreaus et les lecteurs de ce blog se souviendront peut-être qu'il a ici souvent été mentionné. Il avait deux manies qui l'ont perdu: il ne cessait d'envoyer des mails à toute heure et en toutes circonstances, fut-il au coeur d'une bataille. Sa réactivité était suprenante, un peu troublante: le Général était en somme addicté aux mails. L'autre travers qui atteint tout homme de pouvoir , est de se croire au-dessus des lois et des normes( cf DSK): Petreaus , trop épris de sa propre image , trop impliqué dans ses propres relations publiques , adulés par ses troupes, les médias , Bush puis Obama , est tombé dans les bras d'une journaliste qui écrivait sa biographie. Une fable contemporaine , avec morale.