Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

dijous, 30 de desembre de 2004

Més cops contra el terrorisme islamista-baazista a l'Iraq

Tot i els esforços per desestabiltizar l'Iraq i desacreditar les eleccions del 30 de gener, el terrorisme islamista-baazista -coalitzat de facto amb la gran majoria de la premsa occidental que només té ulls pel dir el que fa aquesta gentussa- està cada vegada més afeblit. Després de la derrota soferta a Fallujah, que va significar un punt d'inflexió en la batalla contra el terror, les forces de la coalició estan donant cops mortals a la seva estructura. Aquest cable d'agència d'avui n'és un botó de mostra.

BAGDAD, 30 déc (AFP) - Le gouvernement irakien a annoncé jeudi l'arrestation récente d'un lieutenant de l'extrémiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui après avoir fait état mercredi de l'interpellation d'un autre responsable de son groupe.
"La Force multinationale (conduite par les Etats-Unis) a mené un raid dans une habitation du nord de Bagdad, sur la foi d'informations fournies par des citoyens, et a arrêté le terroriste Fadel Hussein Ahmed al-Kurdi et deux autres suspects", indique le gouvernement dans un communiqué.
"Ce criminel est un Irakien de 26 ans. Connu également sous le nom d'Abou Obeida al-Kurdi Agha Rida, il est un membre éminent du réseau Zarqaoui. Son frère, Omar Bazyani, membre du même réseau avait été arrêté par la Force multinationale en mai dernier", ajoute le communiqué.
Selon ce texte, Fadel Hussein Ahmed al-Kurdi était en charge des contacts entre le réseau Al-Qaïda, d'Oussama ben Laden, et le groupe Zarqaoui, tenu responsable de la plupart des attentats dans le pays, ainsi que de la "coordination d'activités terroristes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Irak".
Le gouvernement a affirmé, dans ce communiqué, que cette arrestation, ainsi que celle d'un autre lieutenant de Zarqaoui à Mossoul, dans le nord de l'Irak, portait un coup à ce groupe. Il a souligné que "ces deux criminels étaient deux des plus fidèles partisans" du Jordanien et "des agents sûrs du réseau Al-Qaïda".
Mercredi, le gouvernement avait annoncé que la Force multinationale avait arrêté le 23 décembre l'un des lieutenants d'Abou Moussab al-Zarqaoui dans la région de Mossoul.
"Abou Marwan, un Irakien de 33 ans, a été identifié comme un commandant du groupe Abou Talha, basé à Mossoul, et affilié au réseau terroriste de Zarqaoui", a-t-il indiqué dans un communiqué.
Il a exécuté, selon ce texte, des opérations du groupe à Mossoul, procuré des armes et entraîné des membres d'une cellule dans la ville.
Selon le communiqué, l'arrestation, faite sur la foi d'informations données par des "citoyens", élimine un autre activiste du réseau de Zarqaoui et constitue un nouveau pas vers l'amélioration de la sécurité à Mossoul avant les élections générales du 30 janvier.