Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

dimarts, 13 de febrer de 2007

El testament de Jacques Chirac i els exiliats climàtics de Ségolène Royal

Dues magnífiques anotaciona de Guy Sorman:

JACQUES CHIRAC:

"Je suis convaincu que le libéralisme est voué au même échec que le communisme et qu'il conduira aux mêmes excès. L'un comme l'autre sont des perversions de la pensée humaine". Cette déclaration de Jacques Chirac au journaliste Pierre Péan , laisse vraiment perplexe . Elle est même incompréhensible . Quels idiots , ces Russes , ces Polonais , ce Jean Paul II qui ont combattu le communisme pour entrer dans la démocratie libérale! Il faudrait que Jacques Chirac leur explique et nous explique ce qu'il entend par libéralisme ? La démocratie , l'économie de marché ? Qu'est-ce qui est mieux que le libéralisme? Sans doute , un peu vague , identifie-t-il libéralisme aux Etats-Unis plutôt qu'à Benjamin Constant , Tocqueville , Jacques Rueff ou Raymond Aron . Si telle est la bonne interprétation , que n'emploie-t-il des mots justes ? Et au-dessus du communisme et du libéralisme, que place-t-il ? L'Etat français sans doute , si bien dirigé depuis douze ans : efficace , honnête , transparent . Jacques Chirac déclarait récemment qu'il y avait une vie en dehors de la politique ; il lui reste à découvrir ( mais un peu tard ) qu'il y a aussi une vie hors de l'Etat .

SÉGOLÈNE ROYAL:

Avant même de divulguer son programme, je lis que Ségolène Royal s’inquiète des futurs réfugiés climatiques . « Devrait-on leur accorder l’asile politique » , se demande –telle dans une lettre à l’organisation caritative Terre des hommes ? `À mon avis , oui :le réfugié climatique n’est-il autre qu' une victime du capitalisme qui nous réchauffe ?
D’où viendra la nouvelle déferlante de réfugiés ? On pense aux Inuits privés de phoques par la fonte du pôle nord et aux Maldiviens , menacés d’être submergés par l’Océan indien.
Dans l’attente de ces réfugiés climatiques , de passage l’autre jour à Genève afin d’y prononcer une conférence à la demande de la banque Julius Baer , j’ai été frappé par le nombre significatif de réfugiés fiscaux ; Johnny Hallyday n’était pas dans la salle mais il s’en trouvait d’autres qui pèsent plus lourd dans l’économie française .
À ces réfugiés fiscaux , nos candidats ne proposent pas d’asile ; ajoutons-y tous ceux qui partent entreprendre hors de France , la France se vide par le haut. Cela libère la place pour les Inuits et , franchement , je ne vois pas comment la tendance s’inverserait dans les temps qui viennent ? Pas plus que le Huguenots qui , chassés par Louis XIV , sont partis enrichir Berlin , les exilés économiques , réfugiés anti-bureaucratiques , ne reviendront en France.