Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

divendres, 4 d’abril de 2008

L'excepció catalana

Tot i que Catalunya sembla ser una de les poques excepcions, l'últim any ha estat el més fred des del 2001. A pràcticament tot el món, aquest ha estat un any de pluges, nevades i fred, amb una baixada de temperatures que en només dotze mesos ha anul·lat l'augment mig de temperatura dels últims 20 anys.

«Un millier de personnes sont mortes dans des tempêtes de neige durant l’un des plus rudes hivers d’Afghanistan » « L’Acropole d’Athènes était couverte de neige dimanche et restait fermée pour les touristes en raison de fortes chutes de neige, un phénomène peu fréquent pour la capitale grecque. » « C’est un véritable chaos climatique que doit affronter la Chine en cet hiver 2008. La moitié sud du pays connaît des nuits de gel jamais observées en plus d’un demi-siècle. » En fait, les dépêches d’agence faisant état de froid extrême et de chutes de neige intempestives n’ont pas cessé de se succéder depuis le mois d’août. Ce furent d’abord neige et froid en Argentine en septembre, neige dans le sud des Etats-Unis en novembre et décembre, froid polaire au Canada et dans le Middle West, puis neige en Jordanie et en Iran ; en Sibérie, le thermomètre a battu cette année des records à-60 °C. L’Amérique du Nord a enregistré les plus fortes chutes de neige depuis cinquante ans. Les records ont été battus dans le Minnesota, le Texas, la Floride, l’Australie, l’Afrique du Sud, l’Argentine et le Chili. Il ne s’agit pas seulement d’impressions fugitives régionales, superposées. Les très officielles et respectées agences Hadley Center, Nasa, GISS ont effectivement confirmé que l’année 2007 avait été caractérisée par une chute des températures de 0,60 à 0,75 °C, une valeur qui annule en un an l’augmentation moyenne de températures depuis vingt ans. Nos Alpes n’ont pas échappé à l’enneigement à la grande joie des professionnels et des amateurs de sports d’hiver.