Adéu a Nihil Obstat | Hola a The Catalan Analyst

Després de 13 anys d'escriure en aquest bloc pràcticament sense interrumpció, avui el dono per clausurat. Això no vol dir que m'hagi jubilat de la xarxa, sinó que he passat el relleu a un altra bloc que segueix la mateixa línia del Nihil Obstat. Es tracta del bloc The Catalan Analyst i del compte de Twitter del mateix nom: @CatalanAnalyst Us recomano que els seguiu.

Moltes gràcies a tots per haver-me seguit amb tanta fidelitat durant tots aquests anys.

dilluns, 24 de novembre de 2008

L'honor de Rachida Dati


"La Figaro" va retocar una fotografia de la ministre francesa de Justícia, Rachida Dati, perquè no es veiés l'anell de brillants que portava. Pel que sembla, una noia que va sortir d'un barri d'immigració magribina no pot portar joies, no es pot "aburgesar", no pot engendrar un fill sense que se sàpiga qui és el pare i no pot ser de dretes. És a dir, que la correcció política té seriosos dubtes que Rachida Dati sigui una dona.

Guy Sorman:
Si Carla Bruni par exemple , ou Mme Lagarde portaient un bijou comparable , nos chiens de garde médiatiques s'indigneraient-ils pareillement ? Evidemment non : Mme Lagarde est couverte de bijoux , cela ne choque pas parce que c'est une bourgeoise . Mais Rachida Dati devrait , elle , se conformer au stéréotype de la beurette de banlieue, n'est-ce pas ? Trop belle, trop élégante , elle trahit sa race ... Elle a choisi en somme de s'intégrer , de s'embourgeoiser ; mais nos chiens de garde lui dénient ce droit .

Il en va de même pour l'enfant qu'elle porte . On s'acharne à lui nommer un pére , de droite de préférence
[Aznar, recorden?] , pour montrer - là encore - qu'elle trahit . Il aurait fallu quoi ? Que le pére soit arabe ? De gauche ? Si , par exemple , Fadala Amara portait un enfant sans dévoiler le nom du pére , les chiens de garde s'en prendraient-ils à Fadala Amara ?

Pourquoi , tant de manque de respect , de haine en vérité contre Rachida Dati ? Parce qu'elle est trop belle , trop élégante , trop française , trop à droite , trop bourgeoise , trop libre . Il faut lui pourrir la vie pour la renvoyer , implicitement , hypocritement au ghetto dont elle n'aurait pas dû sortir .